ALERTE : arnaque "massive" par mail

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

10.000 signalements ont été faits au mois de janvier 2019 concernant une campagne massive d'arnaque par mails, auxquels il ne faut surtout pas répondre, préviennent les autorités. 

"Je suis un hackeur qui a piraté vos appareils", "500 euros, c'est le prix" : 10.000 personnes ont signalé depuis début janvier à la police avoir reçu ce mail menaçant qui est une tentative d'arnaque massive mais inoffensive si on n'y répond pas. L'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLTIC) a reçu depuis début janvier plus de 10.000 signalements, ce qui représente près du tiers du nombre total de signalements reçus sur l'ensemble de l'année 2018.

Payer sous deux jours en bitcoin. "Sur ces 10.000 signalements, 80% ont trait à cette arnaque", a expliqué François-Xavier Masson, patron de l'OCLTIC, qui s'inquiète de l'ampleur du phénomène. Le message est envoyé sur la boite mail de l'utilisateur. "J'ai intercepté vos mots de passe", "vous avez visité un site porno", "500 euros est un juste prix pour nos petits secrets" : dans son message, le pseudo-hackeur propose ensuite une adresse où payer en bitcoin "sous 48 heures" sinon il enverra les enregistrements "à tous vos contacts".

Ne jamais répondre au mail. "On travaille sur cette arnaque depuis l'été 2018 mais ces dernières semaines nous avons reçu des centaines d'appels, c'est une vraie campagne active, massive et qui touche tout le monde", s'inquiète François-Xavier Masson. "On ne paye jamais", insiste-t-il. "On ne répond pas au mail, on fait un signalement sur Pharos (plateforme du ministère de l'Intérieur dédiée à la traque des contenus illicites circulant sur Internet) avec les adresses mail et l'adresse bitcoin", conseille le patron de l'OCLTIC. Il est également conseillé de vérifier ses mots de passe et de les changer.

Source: www.europe1.fr/technologies

ALERTE : des cyber-attaques menacent les cabinets et les PME

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

 header

Depuis plusieurs jours, ECF enregistre un nombre anormalement élevé de signalements de cyber-attaques sur les cabinets. Le virus est envoyé par un fichier en pièce jointe et une fois ouvert, il atteint tous vos documents pour les coder. Connu sous le nom de « cryptolocker », cette attaque verrouille vos données et les « hackers » demandent ensuite une rançon pour les débloquer.

Nous vous recommandons donc fortement de contacter votre prestataire et de vérifier l’efficacité de votre système de sécurité face à ce phénomène. Assurez-vous que votre organisation prévoit une sauvegarde quotidienne de vos données. Appelez également l’attention de vos collaborateurs sur la réception de fichiers douteux. En cas d’attaque, contactez les autorités et ne répondez à aucune demande de rançon.

Les nouvelles évolutions de ce Cryptolocker vous envoient un mail expédié par quelqu'un de votre société (par exemple Pathy9@votresociété.fr).

Faci assure la maintenance et l'infogérance de vos structures informatiques, n'hésitez pas à nous contacter pour vos besoins de sécurité informatique, de câblage informatique et d'infrastructure réseau.                   

Située à Nice dans les Alpes-Maritimes, Faci propose aux professionnels des formations en comptabilité, facturation, paie, sur les logiciels de gestion sage, cielebp dans les Alpes-Maritimes et le Var, ainsi qu'à Monaco.